06 64 81 97 67

 A première vue, la Roue de Fortune, 10ie arcane du tarot de Marseille, est énigmatique. En effet, il n’y a pas de personnage dans la carte susceptible de nous guider dans l’analyse. Cependant, cette carte est très riche en symboles. Ainsi, en reliant les symboles entre eux, si l’on étudie le tarot comme un chemin de vie, le sens de la carte devient cohérent et pertinent vis à vis des cartes qui la précédent et qui la suivent.

SYNTHÈSE : Décision de vie – Libre arbitre – Prendre son destin en main

 Carte à l’endroit : prendre son destin en main, changement de cycle, transition, déterminisme, libre arbitre, alternance, conditionnement, renouvellement, automatismes, liberté, karma, roue du destin, répétition, décision de vie, saisir les opportunités.

Carte à l’envers :  Ne peut pas, a peur, incapacité à prendre son destin en main, blocage, n’avance plus, ne suit pas le cours de la vie, bloqué par le destin, hasard, tendance à se laisser aller, dispersion, régression, agitation, tourner en rond, ne pas saisir sa chance

 

 

Le nombre 10 suggère un changement

La Roue de Fortune porte le numéro 10. En numérologie, le nombre 10 évoque un changement. Ce nombre indique qu’un premier cycle (1,2,.,9) est terminé et qu’un second va démarrer (11,12,…). Par sa position centrale dans le tarot de Marseille, entre la première décade et la seconde décade, on peut supposer que le changement est radical. Le premier cycle de 1 à 10 est plus tourné vers les aspects matériels (le Faire). Le second cycle est plus subtil, plus spirituel (l’Etre).

Les détails graphiques de la Roue de Fortune

  • La roue : Symbole commun à de nombreuses traditions : la roue cosmique, la roue de l’existence, la roue de vie, la roue du Zodiaque,…
  • Le centre de la roue : Quand la roue tourne, le moyeu, le centre de la roue reste immobile. Ce serait notre centre, le ‘Soi’, immuable.
  • Deux animaux accrochés à la roue : La roue tourne et entraîne les animaux dans les montées et descentes.
  • Un animal flottant sur la roue : Cet animal ressemble à un sphinx. Il a un corps de lion et une tête humaine. Il semble être en équilibre sur une plate forme au sommet de la roue, en équilibre instable, sans être emporté dans la rotation comme les deux autres animaux peuvent l’être.
  • Couronne et épée du Sphinx : Contrairement aux deux animaux enlacés sur la roue, le sphinx porte une couronne et une épée. Y a t il un lien avec les arcanes précédents ou l’on retrouve ces symboles (l’impératrice, l’Empereur, le Pape, la Justice) ?
  • La manivelle : C’est le seul objet de la carte qui peut présumer d’une action humaine.
  • Radeau flottant : La roue est posée sur une sorte de radeau flottant sur ce qui semble être de l’eau. Notre destin au gré des aléas de la vie ?
  • L’eau, symbole des émotions : Notre destin est il tributaire de nos émotions ?

La Roue de Fortune et ses symboles

Si l’on s’intéresse au symbolisme de la roue, on va retrouver dans de nombreuses traditions souvent éloignées géographiquement et temporellement, le même type de concept. La roue peut être la roue de l’existence (ou roue de vie) bouddhiques, la roue celtique, la roue du zodiaque, la roue des animaux, la roue des rosaces centrales de cathédrales. La Fortune, synonyme de Providence représente le destin. le hasard. 

Dans de nombreuses traditions, la roue en rotation symbolise l’existence : 

  • En se rapprochant du centre, le mouvement de rotation ralentit jusqu’à être totalement immobile au point central. Ce centre représente le « Soi » que l’on est censé atteindre.
  • Plus on s’écarte du centre en s’approchant de la circonférence, plus le mouvement est rapide. L’attitude des deux animaux cramponnés à la roue symbolisent les aléas de notre vie créés par les éléments changeant de notre environnement, les forces extérieures.

Dans le domaine physique, la roue symbolise les cycles de la nature, du cosmos. On pense bien sûr aux astres, dans leur cycle de rotation autour d’autres astres, aux cycles des saisons, aux cycles jour – nuit, etc.. Au niveau de notre échelle humaine du temps, ces cycles nous semblent immuables, perpétuels. Ainsi, quand la roue tourne, nous la percevons toujours de la même façon.

Les animaux accrochés à la roue

L’arcane nous dit que nous n’avons que peu de prises sur les choses, comme les deux animaux accrochés à la roue. Ils sont totalement emportés dans les montées et descentes en subissant leur destin. Au niveau personnel, les animaux de la Roue de Fortune symbolisent la chance ou la malchance, les fluctuations de la vie, l’ascension ou la chute.. Notre vie serait une succession de bons moments et d’autres moins bons, de hauts et de bas, de joies et de peines,.. C’est la bonne ou mauvaise fortune.

Cette impression de subir son destin est accentuée par la présence d’un radeau portant la roue, flottant sur l’eau au gré des marées et vents changeants.

Le sphinx en équilibre instable

Un troisième être mi animal, mi homme repose sur la roue. Il s’agit d’un sphinx présent dans la mythologie grecque. Il a un corps de lion, une tête humaine, des ailes d’aigle. La grande puissance du lion alliée à l’intelligence humaine particularise le sphinx.

 Alors que les deux animaux à gauche et à droite de la roue sont emportés par les aléas de la vie, le sphinx en haut de la roue ne semble pas être entrainé par la roue. Il est posé sur une plate forme qui parait immobile. La situation de la plate forme par rapport à la roue en rotation parait illogique, ce qui montre que le sphinx est dans une position instable face au destin.

On peut supposer que le sphinx est moins dans la tourmente que les deux animaux parce qu’il est mi animal mi humain. La présence d’une couronne et d’une épée renforce l’aspect humain du sphinx. Ce sont des objets symboliques, présents dans les premières cartes du tarot : l’épée de la Justice, la couronne de l’Impératrice, de l’Empereur, du Pape. En ayant traversé les étapes du Bateleur à l’Hermite, nous devenons un peu plus résilients, ce qui nous permet de rester en équilibre, quoique instable, en haut de la roue. Par contre si nous restons dans notre animalité, nous risquons d’être ballotés par notre environnement changeant, nos humeurs, nos faiblesses.

Les ailes du sphinx

La Roue de Fortune, carte de transition, nous montre qu’il reste un chemin à parcourir pour acquérir plus de stabilité, plus de résilience face au destin. Ce chemin nous sera dévoilé par les arcanes suivants de La Force (arcane 11) à La Tempérance (arcane 14). Dans cet esprit d’évolution, on peut noter que les ailes du sphinx semblent recouvertes d’un voile. Les ailes, symbole de légèreté, sont découvertes dans la carte de La Tempérance. Ainsi, les ailes découvertes permettraient au sphinx de flotter plus facilement.

La manivelle pour maitriser le destin

Une manivelle est fixée à la roue. Est ce pour l’empêcher de la tourner, la faire tourner plus vite ? Manipuler la manivelle nous permettrait d’avoir plus de maîtrise de notre destin. Il n’y a pas de personnage dans cette carte pour utiliser la manivelle. Cependant, elle est tournée vers la droite, vers l’avenir. On peut supposer que lorsque l’on aura acquit les qualités représentées dans les cartes suivantes 11,12,..,, la manivelle pourra être manipulée pour mieux maîtriser notre vie. Ainsi, la Roue de Fortune serait là pour entamer un changement, une transition vers plus de maîtrise de soi, plus de résilience face aux aléas de la vie. L’analyse des arcanes suivants nous montrent les vertus essentielles pour parvenir à cette maitrise : la Force (arcane11) et la Tempérance (arcane 14).

Dernier article phare : le tarot nous raconte une histoire

L'un des derniers articles propose d'explorer le lien entre les dix premiers arcanes majeurs. Si l'on étudie le tarot sous un angle psychologique et en faisant référence aux modèles de développement psychologique, alors la cohérence entre les arcanes devient REMARQUABLE.

N'hésitez pas à me laisser des commentaires, des suggestions. Bonne lecture.

VOIR L'ARTICLE

 

Vous êtes inscrit !