06 64 81 97 67

Le passé agissant dans le présent crée ce que nous appelons l’avenir, le futur » (Krishnamurti)

SYNTHÈSE : INTROSPECTION – INTERIORISATION

Carte à l’endroit :  ermite, introspection, isolement, remise en question, recul, intériorité, sagesse, retour aux sources, ascèse, isolement, fin de cycle, regarde en arrière, éclaire ce qui précède, le chemin parcouru, réfléchis, reste là, fait un bilan, recherche intérieure, thérapeute.

Carte à l’envers :  Trop, pas assez d’introspection, stagnation trop longue, pas de bilan, peur d’avancer, solitude, entêtement, frein, tristesse, préfère rester là ou il est, ne sait pas se poser, pas assez réceptif, ne s’appuie pas sur sa sagesse, inertie, lenteur, solitude, paralysie, refoulement, immobilité.

Le personnage

  • l’Hermite est tourné résolument vers la gauche : l’Hermite observe son passé.
  • Il s’agit d’un homme très âgé : symbole de sagesse.
  • Les cheveux, barbe sont de couleur bleue : recherche spirituelle.
  • Il est équipé d’une lanterne à hauteur du visage : il examine son passé avec précision. La lanterne met en lumière. Regard lucide vers soi même.
  • Ses rides sont prononcées : il est très concentré sur son analyse du passé.
  • Il s’appuie sur un bâton rouge : le bâton et sa couleur rouge sont des symboles d’activité. L’Hermite met beaucoup d’énergie à scruter son passé.
  • Il porte un gant bleu clair : l’Hermite fait preuve d’une profonde spiritualité. Le pape porte également un gant bleu clair,
  • Manteau bleu foncé tourné vers le futur : réceptivité vis à vis du futur, prêt à passer à une autre étape basée sur l’intériorité.
  • Manteau vert descendant au sol : l’Hermite reste fortement ancré, solide, structuré,
  • Il porte plusieurs couches de vêtements qui semblent lourds : semble indiquer les couches de l’expérience.

Ce que suggère l’Hermite

L’Hermite, neuvième arcane du tarot, représente un personnage très âgé qui semble suivre un chemin vers la gauche à l’aide d’une lanterne et d’un bâton. L’Hermite évoque avant tout l’isolement. Par son attitude tournée vers la gauche, donc le passé, il suggère également le recul sur sa vie. Le besoin de se retrouver avec soi-même, la remise en question. l’introspection, l’intériorisation, la sagesse font partie des caractéristiques de l’Hermite.

Passivité extérieure et activité intérieure. Au premier abord, on pourrait penser que cette carte montre uniquement de la passivité. Certes, il s’agit d’un personnage âgé qui s’appuie sur un bâton. Il n’avance pas, tourné résolument vers le passé. Mais d’autres signes montrent une forte activité intérieure. Le personnage scrute son passé, le met en lumière, avec lucidité, la lanterne à hauteur du visage, les rides laissent à penser qu’il est fortement concentré sur cet éclairage du passé. Sa recherche dans le passé est assidue. De plus, la couleur rouge du bâton inspire une recherche active. Remarquons également la couleur bleue foncé du manteau. Le bleu est le symbole de la réceptivité. Le manteau orienté vers la droite, vers l’avenir pourrait suggérer un avenir tourné vers l’intériorité. Les arcanes suivants confirmeront cette orientation.

En assimilant son passé avec lucidité, la liberté s’installe ce qui augmentera la capacité de choisir les opportunités qui vont se présenter. C’est dans ce sens, que les cartes de l’Hermite (9) et de la Roue de Fortune (10) sont en étroite relation : la roue de Fortune suggère le choix d’opportunités.

L’homme amnésique est incomplet et sans racines, sans héritage, il parait indispensable d’avoir une mémoire et une connaissance du passé pour avoir un avenir ou au moins un futur. (Jean Paul Sartre)

La carte de l’Hermite peut suggérer également une thérapie lui permettant d’accepter, d’assimiler le passé.

Dans une approche négative, la carte de l’Hermite peut montrer une focalisation sur son passé, ce qui le rend incapable de se tourner vers l’avenir pour se construire, en restant paralysé par exemple par des remords, des regrets. A l’inverse, le passé peut être refoulé, ce qui compliquera la prochaine étape de sa vie.

Lien avec d’autres arcanes

L’article ‘le tarot nous raconte une histoire (1/2)’ montre la place de l’Hermite parmi les dix premiers arcanes. Dans cet article, on envisage deux cycles de vie, l’Hermite finalisant le second cycle. Une référence à la Gestalt nous montre que la phase de retrait que l’Hermite mène est nécessaire pour passer à un autre besoin, un autre cycle.

Le Pape et l’Hermite finalisent les deux premiers cycles. En examinant les deux lames, on s’aperçoit de similitudes étonnantes :

  • Les deux personnages sont âgés. On suggère que ces deux cartes représentent des fins de cycle.
  • Les cheveux, la barbe et la moustache sont de couleur bleue clair. Seule la main droite est gantée. Le gant est de couleur bleue clair. Le bleu clair symbolise la connexion au ciel, la spiritualité.
  • Leur cape est remontée jusqu’à la main droite, formant ainsi un voile ouvert.

Notons également les différences entre ces deux cartes mettant en évidence la différence des cycles. Le pape porte une tiare et tient une férule papale, tous deux symboles de pouvoir. Quant à l’Hermite, il est tête nue et tient un simple bâton. Ces différences marquent un premier cycle basé sur le pouvoir personnel alors que l’humilité marque le second cycle

Dernier article phare : le tarot nous raconte une histoire

L'un des derniers articles propose d'explorer le lien entre les dix premiers arcanes majeurs. Si l'on étudie le tarot sous un angle psychologique et en faisant référence aux modèles de développement psychologique, alors la cohérence entre les arcanes devient REMARQUABLE.

N'hésitez pas à me laisser des commentaires, des suggestions. Bonne lecture.

VOIR L'ARTICLE

 

Vous êtes inscrit !