06 64 81 97 67 jllelievre@tarotonline.fr

Tarot et coaching

Le tarot : un outil puissant de coaching

Tarot et coaching ?

Ces deux mots semblent être en première approche totalement incompatibles. Et pourtant, au terme de plus de quarante années d’expérience professionnelle, je m’en suis fait une passion, une activité à parte entière.  Je vais tenter de rapprocher ces deux notions.

Qu’est ce que le coaching ?

Si l’on se réfère aux associations représentatives des coachs accrédités et certifiés, le coaching, qu’il soit professionnel ou personnel (coaching de vie), peut se définir de la sorte :

  • Le coaching a pour but de libérer le potentiel du consultant
  • Le coaching est un accompagnement du consultant dans le but de développer ses potentiels, de permettre l’émergence et la mise en place de stratégies de réussite pour définir et atteindre ses objectifs
  • Le coaching consiste à aider la personne coachée à progresser en autonomie

Le coach ne se positionne pas comme un conseiller, formateur, mentor. Il aide le consultant à mobiliser ses propres ressources pour évoluer, trouver un nouvel équilibre, mettre en œuvre ses propres solutions.

Ayant suivi une formation universitaire de coaching pendant un an, la démarche de consultation que je propose respecte totalement les principes du coaching.

Ma pratique du tarot de Marseille ?

Extrait de l’ouvrage Les Racines de la conscience de Carl Gustav Yung :  « Selon toute apparence, les séries d’images du tarot seraient également des rejetons des archétypes de la transformation,… ». Yung, fondateur de la psychologie analytique, n’a pas directement utilisé le tarot lors de ses analyses (il a utilisé le Yi King), Il a développé les notions d’archétypes, de synchronicité, de types psychologiques,… autant de notions que l’on retrouve dans le tarot.

En relation avec les quelques notions évoquées ci-dessus, voici quelques fondamentaux de la pratique du tarot de Marseille, tout au moins ce que je pratique :

  • Le tirage d’une carte de tarot n’est pas dû au hasard, mais est en relation avec l’état du consultant, avec son inconscient, avec son questionnement juste au moment du tirage de cartes. Cette notion de  « synchronicité« , introduite par Yung peut choquer un esprit rationnel. Cependant, les expériences de synchronicité sont vécues par beaucoup d’entre nous et interpellent. Les travaux de nombreux acteurs en parapsychologie, voire en physique quantique, n’expliquent pas rationnellement ce phénomène, mais ils l’étudient.
  • L’inconscient du consultant, tout au moins la partie d’inconscient en relation avec sa problématique, se projette sur le symbolisme des cartes  du tarot, et le symbole est le langage de l’inconscient.
  • Au delà de la signification de la carte tirée par le consultant, l’intuition est le moteur de l’interprétation,  c’est à dire de la mise en relation du contenu de la carte avec le questionnement du consultant, son état. Ce peut être l’intuition du consultant lui même. Dans ce cas il s’agit d’auto interprétation. Cependant, l’interprétation du « coach » peut être plus neutre, moins empreinte de fausses projections.
  • L’empathie (notion bien différente de la sympathie et de la compassion) est la clé du succès de l’interprétation par le coach. C’est un état d’être du coach, une forme de communication non verbale. Le coach participe de façon intime et profonde à l’expérience du consultant, tout en restant neutre émotionnellement.

Le tarot de Marseille : un outil de coaching ?

Au-delà des concepts et pratiques généralement en cours lors des séances de coaching, il existe une panoplie d’outils utilisés pendant l’accompagnement selon l’approche spécifique au coach. On peut citer l’AT (l’Analyse Transactionnelle), l’AS (l’Approche Systématique), la PNL (Programmation Neuro Linguistique), le MBTI (Myers Briggs Type Indicator) et bien d’autres.

Mon approche est d’associer le tarot de Marseille au processus de coaching. Le tarot tel que je le pratique est totalement en accord avec les objectifs du coaching :

  • clarifier des situations lorsque le consultant ne sait plus ou il en est,
  • identifier les freins qui empêchent d’avancer,
  • clarifier des situations relationnelles complexes,
  • mettre en évidence les ressources du consultant à développer,
  • visionner un avenir potentiel,
  • prendre du recul

Que ce soit pour le coaching personnel (coaching de vie) ou le coaching professionnel, l’objectif est le même : accompagner le consultant dans sa prise d’autonomie. L’accompagnement est le maître mot : il ne s’agit ni de conseil, ni de formation, ni de mentorat.

Quels sont les avantages d’utiliser le tarot de Marseille ?

Le tarot va droit au but ! Le tarot de Marseille permet d’accéder très rapidement au résultat souhaité par le consultant. Selon les sujets traités, une seule séance peut suffire, alors qu’il faudrait peut être plusieurs séances si l’on utilise d’autres outils ! Par son rôle de miroir de l’âme, le tarot réussit à révéler notre nature profonde et authentique, notre essence unique et de comprendre ce qui est en ce moment en discordance avec cet intérieur authentique.

Le tarot est neutre ! Le tarot tel que je le pratique respecte une neutralité du coach vis à vis du consultant. L’empathie, clé d’une interprétation non empreinte de subjectivité, n’est pas une position je prends en début de séance, ni une technique obtenue par une formation. L’empathie un état d’être acquis au fil des années de développement personnel. Suite à un tirage de tarot, il est quand même étonnant que je ne me souvienne plus du détail de l’interprétation. Tout se déroule comme si ce n’était pas ma parole, mais celle du consultant. Pourtant, je ne suis pas atteint d’Alzheimer. Je conseille au consultant de prendre des notes lors du tirage !

Confrontation entre le rationnel et l’irrationnel ?

Pratiquer le tarot en entreprise : n’a-t-on pas en première approche une confrontation entre le rationnel (l’entreprise, la vie du consultant) et l’irrationnel (le tarot) ?  A mon avis, tout est affaire de rationnel et d’irrationnel :

  • L’entreprise (ou la gestion de notre vie) est bien sûr rationnelle. Pour l’entreprise, il faut gérer, manager, pérenniser,… Pour gérer notre vie, il faut prévoir, sécuriser, assurer… Sans rationalité, tout irait vite à vau-l’eau ! Cependant, l’être humain est au centre de toutes décisions quelles soient personnelles ou professionnelles. Nous le savons, nos décisions dépendent de notre sensibilité, nos émotions, nos croyances pas forcément rationnelles.
  • La pratique du tarot semble en première approche irrationnelle. Les synchronicités, base du choix des cartes par le consultant, sont dans l’état actuel des sciences simplement observées et analysées, mais pas expliquées. Cependant, l’ approche en physique quantique explique les synchronicités dans le monde de « l’infiniment petit », Mais aucune approche rationnelle ne permet de d’expliquer ces phénomènes lorsqu’ils nous touchent. Idem pour l’intuition, cette capacité de notre esprit à appréhender instantanément ce qui échappe à notre raison. Idem pour l’empathie qui serait une communication d’inconscient à inconscient, inconscient évidemment hors d’approche par notre conscient. Tout dans le tarot semble du domaine de l’irrationnel. Pourtant, en analysant finement les lames de tarot, en s’intéressant aux symboles, aux couleurs, aux personnages, il se dégage une étonne rationalité !.

 

Abonnez vous à la newsletter pour recevoir de nouveaux articles